Unités de référence thermocouples

Jonctions de thermocouples

Mesure de thermocouple - Jonctions - Effet SeebeckLe thermocouple est le moyen le plus courant pour mesurer une température. Basé sur l'effet Seebeck, ce dispositif ne fonctionne de manière fiable qu'en utilisant une jonction de référence thermocouple, également nommée Compensation de Soudure Froide (CSF),jonction froide ou encore Cold Junction Compensation en anglais (CJC).

Température de compensation : 0°C, 25°C, 45°C ou 70°C

Habituellement, la température des fils de compensation est mesurée et compensée électriquement. La connaissance de la température de la jonction froide est un paramètre important dans la précision de la mesure de température du thermocouple.

La mesure de température avec un thermocouple consiste toujours en une comparaison de la mesure au point de jonction chaude et au point de jonction froide, ou jonction de référence.
Si la jonction froide est à une température connue et maintenue stable (par exemple 0 ° C),la précision de mesure du thermocouple en sera améliorée.

Un capteur de température Pt100 calibré intégré surveille la température de la jonction froide. Le signal est disponible pour un traitement ultérieur dans le système de mesure disponible.

On obtient une meilleure précision de mesure en utilisant une jonction thermocouple physique.

Jonction simple

Compensation thermocouple jonction simple

Uniquement recommandé pour les thermocouples de type T
Seul le fil cuivre-nickel est compensé.

Jonction double

Compensation thermocouple jonction double

Les deux fils thermocouples sont pris en compte dans la jonction, d'où le nom de jonction double.