Cellules Point Triple de l’Eau

picto fleche Cellules Point Triple de l’Eau, WTP cells

Le Point Triple de l’eau est le point de plus important de l’EIT 90. Tout laboratoire d’étalonnage en température se doit se posséder une telle cellule pour pouvoir étalonner et vérifier les sondes. Elles assurent un point de température précis, stable et reproductible.

Poser une question
Etre rappelé par un conseiller

Le Point Triple de l’Eau est le point de plus important de l’EIT-90. Tout laboratoire d’étalonnage en température se doit se posséder une telle cellule afin de pouvoir étalonner et vérifier les sondes. Elles assurent un point de température précis, stable et reproductible. C'est également le seul point commun entre l'EIT-90 et l'échelle de température thermodynamique.

Utilisation

Généralement utilisés pour déterminer la valeur R0,01 ,elles sont employées pour l'étalonnage des thermomètres, des thermistances et comme température de référence pour les thermocouples. Elles servent à mesurer la dérive des capteurs à 0°C.

Au Point Triple de l’Eau pure, les phases solide, liquide et gazeuse coexistent en équilibre thermique. Cette température est unique et égale à 0,010°C et 273,16 K.

Ce Point Triple de l’Eau a une place particulière en métrologie car le Kelvin est défini comme la fraction.

Performances

Chaque cellule est livrée avec un certificat de conformité. Une prestation d'étalonnage UKAS est également proposée pour tous les modèles de cellule. Les cellules larges peuvent être étalonnées jusqu’à une précision de 0,000070°C, soit 0,07 mK, mais plus couramment, les étalonnages se font jusqu’à 0,1 (cellules larges a immersion courte) ou 0,5 mK (cellules mini).

La reproductibilité des performances est de l'ordre de 0,000020°C. Une fois l'équilibre atteint à 0,01°C, le manteau de glace permet d'assurer une stabilité de l'ordre de 0,00001°C.

Durée de vie d’une cellule

Les cellules construites avec une enveloppe de verre peuvent afficher une dérive de 0,1 mK après 10 à 20 ans.
Les cellules en quartz peuvent afficher la même dérive mais après 10 fois plus de temps.

QUARTZ ou VERRE ?

Le verre est moins fragile que le Quartz, et lors des manipulations demandera moins d’attention. Cependant les pollutions (Sébum, pollution ionique) peuvent perturber plus facilement l’eau pure de la cellule.
Le quartz est extrêmement fragile et n’est destiné qu’à des utilisateurs avertis car demandant beaucoup de précautions lors de l’utilisation.
Quelle que soit la solution retenue, la cellule demande un nettoyage régulier à l’alcool et une manipulation douce lors de l’insertion des à étalonner. Le port de gants est recommandé afin de ne pas graisser la cellule.

Des cellules Point Triple de l'Eau internationalement reconnues

Les cellules Point Triple de l’Eau Jarrett-Isotech sont uniques. Elles sont fabriquées depuis 1958 selon un processus bien particulier : chaque enveloppe est nettoyée précautionneusement, puis vieillie pour être ensuite remplie d’une eau purifiée selon 12 étapes afin de garantir l’élimination de toute contamination permettant ainsi d’éviter to changement des proportions isotopiques, et donc garantissant une dérive nulle.

Les études les plus récentes réalisées par le BIPM comparant des cellules Jarret-Isotech de conception récente et d'autres plus anciennes montrent des résultats très proches, de l'autre de quelques dizaines de µK autour de la valeur de référence du BIPM.

Dimensions (mm)

Modèle A B C D E Commentaires
A11-50-270 11 50 350 270 100 Recommandé (1) (2)
A13-50-270 13 50 350 270 100 Grande ouverture
B8-30-130 8 30 160 130 0 Idéal pour la série ISOCAL-6
B12-40-210 12 40 290 210 75
B12-46-210 12 46 290 210 75 Oceanus et Hydra
B11-50-270 11 50 350 270 100 Recommandé (1) (2)
B11-65-270 11 65 350 270 100
B13-65-270 13 65 350 270 100 Grande ouverture
B16-65-270 16 65 350 270 100 Grande ouverture

(1) L'analyse isotopique est disponible.
(2) Disponible en Quartz.
(3) Peut être fourni avec un certificat d'étalonnage UKAS.
(4) Une gamme d'appareil est disponible pour obtenir et maintenir la cellule Point Triple de l’Eau.

Les cellules Premium (Immersion à 270 mm)

Les cellules Premium peuvent être étalonnées en UKAS avec une incertitude allant jusqu’à 0,07 mK.
A11-50-270
A13-50-270
B11-50-270
B11-65-270
B13-65-270
B16-65-270

Cellules à immersion courte (210 mm)

Elles peuvent être étalonnées en UKAS avec une incertitude allant jusqu’à 0,5 mK.
B12-40-210
B12-46-210

Mini cellule

Elle peut être étalonnée en UKAS avec une incertitude allant jusqu’à 0,1 mK.
B8-30-130

Reproductibilité

L’équilibre en température de la cellule pet être répété dans une gamme de ±0,00002°C de la température moyenne d’équilibre.

Stabilité

Après établissement de l’équilibre, la température dans le manteau de glace peut demeurer constante à ±0,00001°C tant que le manteau est préservé dans son état.

2 types de cellules

Triple Point of Water fixed cell

Instrument :

A11-50-270             Grande cellule Point Triple de l’Eau, enveloppe verre

A11-50-270 Q         Grande cellule Point Triple de l’Eau, enveloppe Quartz

A13-50-270             Grande cellule Point Triple de l’Eau, enveloppe verre

A13-50-270 Q         Grande cellule Point Triple de l’Eau, enveloppe Quartz

B11-50-270             Grande cellule Point Triple de l’Eau, enveloppe verre

B11-65-270             Grande cellule Point Triple de l’Eau, enveloppe verre

B11-65-270 Q         Grande cellule Point Triple de l’Eau, enveloppe Quartz

B13-65-270             Grande cellule Point Triple de l’Eau, enveloppe verre

B16-65-270             Grande cellule Point Triple de l’Eau, enveloppe verre

B12-40-210             Grande cellule Point Triple de l’Eau, enveloppe verre

B12-46-210             Grande cellule Point Triple de l’Eau, enveloppe verre

Existe aussi en mini cellule

B8-30-130              Mini cellule Point Triple de l’Eau, enveloppe verre

Product Description Release Type
Réaliser le Point Triple de l’Eau

02/2015